Rechercher

L’intrapreneuriat, le nouveau levier managérial

Lorsque l’on génère des idées et poursuit leur réalisation de manière indépendante, nous sommes des entrepreneurs. Lorsque l’on fait de même au sein d’une entreprise, nous sommes des INTRAPRENEURS.


Dans notre précédent article, nous vous parlions de la génération des Millénials/Zennials, des changements que ces jeunes collaborateurs amènent en entreprise et leurs besoins essentiels : la quête de sens et de liberté. Aujourd’hui, on estime que 50% des jeunes diplômés rêvent de créer leur propre entreprise. Or, ces personnes n’ont pas toujours la possibilité et les moyens financiers d’entreprendre. L’intrapreneuriat est un moyen d’encourager et de reconnaître les initiatives entrepreneuriales au sein de l’entreprise et ainsi engager, fidéliser et retenir les talents.


Alors, comment utiliser l’énergie entrepreneuriale au sein de l’organisation comme outil de management efficace pour favoriser LA CREATIVITE, LES INITIATIVES et L’ENGAGEMENT ?


Les entreprises ont besoin de trouver de nouvelles activités, de nouveaux métiers, de nouvelles idées pour innover et rester compétitives. Offrir aux collaborateurs un espace de réflexion et un plus grand champ d’actions permet d’explorer de nouveaux projets et donner aux intrapreneurs la possibilité d’assouvir leur soif d’entreprendre et ainsi accroitre leur motivation et leur productivité. La contribution à l’entreprise prend alors tout son sens, pour l’organisation et pour le collaborateur.


L’intrapreneuriat est un moyen puissant pour impliquer les employés sur des projets en lien direct avec la stratégie de l’entreprise, influer le sentiment d’appartenance à un collectif et développer l’esprit collaboratif. C’est un levier d’engagement des collaborateurs sur le long terme.